Vous allez en savoir plus Cliquez ici

Plus d’infos à propos de Cliquez ici

L’expert-comptable est un professionnel du droit dont le métier se distingue par sa polyvalence. Un service comptable ne se contente pas de rendre votre société conforme par rapport à vos obligations légales : il vous permet de gagner en compétitivité. En effet, l’expert-comptable vous donne des conseils dans tous les domaines : le droit, la fiscalité ou les ressources humaines. Grâce à son expérience et à sa qualification, il vous oriente vers les choix les plus stratégiques pour votre société. L’expertise de votre service comptable vous plonge à l’abri des erreurs administratives qui peuvent survenir, surtout de la part des non-initiés. Ainsi, en vous conformant à vos obligations légales, la mission de l’expert-comptable est d’abord celle de vous faire économiser du temps et d’éviter toutes sortes de pénalités administratives liées aux erreurs. En confiant vos missions de comptabilité aux soins d’un cabinet d’expertise comptable, vous gagnez en crédibilité auprès de vos clients et de vos artisans de service. En effet, lors de la souscription de contrat ou de crédit, les banques et les assureurs ont tendance à accorder une plus grande confiance aux entreprises qui leur offre la garantie de l’expert-comptable.

L’Ordre des Experts-Comptables dénombre en France 21 000 experts-comptables, 22 000 sociétés d’expertise chargé de comptabilité, ainsi que 6 000 experts-comptables stagiaires et plus de 130 000 collaborateurs. L’expert-comptable intervient à plusieurs degrés dans la vie de toutes entreprises. Il accompagne le directeur dans le process de réalisation et de gestion de toutes entreprises. Il lui prodigue des conseils stratégiques et l’aide à accroitre son activité. Pour les petites sociétés, le rôle de l’expert-comptable consiste aussi à s’occuper de la fiscalité de a à z, des opérations comptables au bilan. Les professionnels de l’expertise chargé de comptabilité sont convoités tant par les grandes entreprises du CAC 40 que par les structure. Ce sont près de 2 millions d’entreprises en France que conseillent les experts-comptables. Pour devenir expert-comptable, il faut compter 8 années d’études post-bac. Cinq années d’études théoriques jusqu’au Master puis 3 années de stage professionnel sont nécessaires avant de se présenter aux examens du DEC – diplôme d’expert-comptable.

Solliciter chargé de comptabilité permet de rajouter un intervenant externe pour contrôler le respect des obligations légales de la société. par ailleurs, l’expert-comptable endosse la responsabilité en cas d’erreurs ou d’omissions, ce qui libère le président des risques suivants. En règle générale, c’est le chef de sociétés qui s’engage de la fiscalité et de la comptabilité au sein d’une petite structure ou d’une entreprise individuelle. Or, le temps qu’il alloue à ces tâches de vin blanc ne participe pas au développement de votre activité et n’assure pas la pérennité de la société. Par conséquent, demander à comptable pour l’assister lui permet de se libérer de ces contraintes, mais également de disposer de conseils avisés en terme juridique, sociale et fiscale. Ainsi, il limite le risque d’erreurs aux conséquences dramatiques et décuple la crédibilité de l’organisation auprès de ses partenaires. généralement, les grands groupes disposent d’un service comptable en son sein qui se charge des tâches de bières quotidiennes, telles que l’encodage des factures ou la préparation des paiements, ainsi que des états financiers intermédiaires.

Le fait de recourir à un service comptable en ligne montre de nombreux points positifs. pour commencer, il convient de noter qu’il s’agit d’une solution parfaite pour gagner du temps : l’expert-comptable n’est plus amené à se déplacer dans les locaux de son client, car leur relation est totalement dématérialisée. Par conséquent, il peut mettre ce temps à profit pour traiter les papiers comptables et les comptes annuels de ses clients, car ils sont désormais disponibles sous format numérique. de plus, il est aujourd’hui très aisé de joindre aussitôt son expert-comptable en ligne, car il suffit de lui émettre un email. D’autre part, chercher un comptable en ligne permet de détenir une gestion chargé de comptabilité beaucoup moins coûteuse qu’avec les services d’un expert-comptable classique. En pratique, les acquéreurs sont aujourd’hui en mesure de créer certaines tâches de bières eux-mêmes ( comme la gestion des paies ou des dashboards ), grâce à la vulgarisation de nombreux logiciels de comptabilité en ligne. Ainsi, la charge de travail de l’expert-comptable s’en trouve diminuée, et cela lui donne la possibilité de proposer des prix plus attirants. A ce titre, le prix mensuel moyen d’un comptable en ligne est estimé aux alentours de à 120 € mensuels.

Tous les deux sont des spécialistes en chiffre en la gérance financière d’une société. Cependant, on ne doit pas confondre leurs domaines et potentiels d’activité. La différence entre un chargé de comptabilité et expert-comptable se situe surtout dans la formation qu’ils ont suivie et dans leur compétences professionnelles. Pour être un expert-comptable, il faut avoir un diplôme de bac 8 et le plus utile aussi, c’est qu’on doit s’inscrire dans l’Ordre des experts-comptables. Ainsi, le travail est bien réglementé. par contre, on devient chargé de comptabilité après avoir suivi un parcours s’y référant et avoir obtenu un diplôme de récipient 5. Le travail n’est pas réglementé. Alors, les responsabilités comme les missions de ces deux professionnels ne sont pas les mêmes. En effet, le premier est un salarié qui travaille en interne dans la société. Ils se chargent des tâches de bières courantes comme l’enregistrement chargé de comptabilité. Cependant, il ne donne aucun conseil au chef de sociétés. cependant, un expert-comptable s’occupe d’une tâche plus spécifique comme conseiller juridique. Mais aussi, il doit donner des conseils au chef d’entreprise sur la méthode en fonction de laquelle on doit se tourner.

Les freelance ne sont pas amenés d’être accompagnés par un spécialiste service comptable. Cependant, la fiscalité d’un freelance peut être assez complexe à saisir et dépendra de pas mal de critères, dont principalement de la forme juridique de votre société. A ce titre, être accompagné d’un professionnel chargé de comptabilité sera une preuve de sécurité. Même si c’est un cas plus exceptionnelle, les freelance peuvent parfaitement créer une société de commerce ( SARL, SAS, SASU ). Cependant, les règles comptables et fiscales seront largement plus complexes. Vous devrez ainsi tenir des registres comptables, déclarer et payer votre taxe sur la valeur ajoutée, effectuer un dépôt de vos comptes auprès du greffe du Tribunal de Commerce etc. Se passer d’un spécialiste service comptable serait alors très risqué tant les règles sont multiples et difficiles à saisir pour un novice. Tenir sa fiscalité en étant accompagné d’un expert chargé de comptabilité sera donc un indicateur de qualité et de sécurité. Un expert service comptable pourra également vous conseiller dans votre selection de comptabilité. En effet, selon votre statut juridique, arriverez soit à l’impôt sur les entreprises ( IS ) soit soumis à l’IR ( impôt sur le revenu ). Votre spécialiste chargé de comptabilité pourra vous signaler le régime fiscal le plus adéquate à votre entreprise freelance.

Ma source à propos de Cliquez ici